Communiqué impérial 2017-11 du 8 octobre 2017
L'Empire s'engage sur le front de la lutte contre la désinformation

« - Vous voyez ce cheval ? Dites-moi ce que c'est.
- C'est un cheval.
- Non, c'est un vaisseau spatial. »


Ce dialogue signé Alfred Jarry symbolise avec une vigueur hélas renouvelée les difficultés ubuesques de notre époque. Qu'il s'agisse de clamer la vérité de faits qui n'en sont pas, de propager des informations volontairement trompeuses, de colporter des rumeurs faisant appel à l'affect sur la base de mensonges éhontés, la tentation de la désinformation prend, depuis quelques années, un essor réel à défaut d'être quantifiable. Confrontées à plusieurs reprises aux dangers de cette dérive, les autorités impériales ont souhaité donner un coup de pied important dans la fourmilière en créant une administration dédiée à la lutte contre ce danger. Encadré par le souci de préserver parallèlement la liberté d'opinion et le principe du contradictoire, le décret pris ce 8 octobre donne à l'Empire d'Angyalistan les moyens de promouvoir la vérité scientifique à chaque fois qu'elle est attaquée : partisans de la Terre Plate, complotistes et inventeurs d'intox n'ont quà bien se tenir.
Premier élement de cet arsenal juridique, la création d'un ministère des Ordalies qui devrait faire preuve de la plus grande inventivité dans la création de procédés susceptibles de mettre à l'épreuve des faits les faussaires de l'information : ordalie par l'eau bouillante, par noyade, gavage au pain... Les possibilité ne manquent pas pour vérifier l'attachement de certains beaux-parleurs à leur vérité alternative. La soumission à ordalie sera cependant conditionnée par l'approbation préalable du Conseil des ministres, et l'objectif est évidemment de limiter au maximum le recours à cette pratique extrême.
Au sein du ministère, la Brigade LAPALISSE (brigade de Lutte Appliquée pour la Promotion de l’Authenticité des faits, de la Logique et de l’Information Sourcée, Sincère et Exacte) sera chargée de l’éradication des fausses nouvelles, contre-vérités, rumeurs, faits alternatifs et assimilés ; c'est, concrètement, l'organe dédié à la démystification du faux. Elle est chargée de rétablir la vérité, preuve à l’appui bien sûr : il ne s'agit pas d'organiser des batailles de vérités révélées, mais de favoriser la réflexion par la connaissance.
Troisième nouveauté, une procédure destinée à alerter autorités et citoyens en cas de propagation de fausses nouvelles, avec des conséquences différentes bien sûr selon que cette propagation aura été faite de bonne foi ou avec malignité. Le SSPAAAAM (Système de Suppression des Pieuvres Arboricoles et Autres Absurdités Abêtissant les Masses), déclenché par le Ministère des Ordalies de sa propre initiative ou sur requête d’un citoyen, permettra d'alerter les Angyalistanais honnêtement trompés de leur erreur, et de confronter aux procédures du Ministère ceux qui auront sciemment cherché à favoriser la désinformation.
De quoi contribuer chez les citoyens angyalistanais à la formation indispensable du jugement éclairé qui fait leur honneur et leur fierté.