Communiqué impérial 2013-02 du 4 avril 2013
Les autorités impériales se réjouissent d'être rejointes par d'autres nations dans leur conflit avec la Corée du Nord

Le 7 décembre dernier, suite à l'affaire de la tanière de licornes, l'Empire d'Angyalistan avait décidé de ne plus accepter la moindre co-souveraineté avec le gouvernement nord-coréen actuel sur le territoire qu'il prétend contrôler, et de priver la République populaire démocratique de Corée de tout horizon (lire le communiqué du 7 décembre 2012).
L'Empire se réjouit d'être aujourd'hui rejoint par d'autres nations dans cette entreprise et espère que les souffrances imposées au peuple coréen en raison du mal nécessaire ainsi voulu par les dirigeants de la RPDC resteront limitées.
"Puisse un nouvel horizon s'offrir bientôt aux yeux des Coréens", a solennellement déclaré S.A.I., le regard fermement plongé dans l'espérance.